Sujet : Carbonade à la Chimay bleue

Pour 6 (?) personnes

1,5kg de boeuf (sauté, ou demandez à votre boucher ce qu'il faut pour une carbonade, hein)
5 gros oignons
4 Chimay bleues
2 cuillères à soupe de cassonade
4 feuilles de laurier
pain
moutarde

Faire revenir (à feu vif, donc) la viande coupée en gros dés. Saler, poivrer. Une fois dorée, la retirer.
Faire colorer les oignons dans le même récipient. Mouiller de temps à autre avec un peu de Chimay pour éviter que ça attache.
Remettre la viande. Remplir la marmite de Chimay jusqu'à ce que tout baigne. Couvrir.

Boire un peu de Chimay.

Faire un caramel avec la cassonade, rajouter un poil d'eau pour arrêter la caramélisation.
Verser le caramel dans la marmite.

Boire un peu de Chimay.

Tartiner le pain de moutarde, et l'ajouter. Pour ma part, j'ai utilisé une demi-baguette (c'est tout ce que j'avais sous la main), mais ce n'est pas très adapté (trop de croûte). Il a donc fallu que je le retire une fois le plat cuit.
Rajouter le laurier et des épices diverses (démerdez-vous).

Boire un peu de Chimay.

Laisser barboter, couvert, pendant 2 à 3h. En profiter pour boire un peu de Chimay.

J'ai servi ça le lendemain avec des pommes de terre cuites à l'eau, ce qui permet de bien éponger toute cette sauce.
Bien entendu, boire une Chimay avec ce plat default/smile
À noter qu'une Bush de Noël pourrait bien passer aussi, je pense.


Voilà. Alors, les points à modifier dans cette recette :
- le pain. Prendre du pain de campagne, par exemple. On peut aussi utiliser du pain d'épice.
- j'avais pas assez épicé.

Mais c'était quand même super bon ! Alors pour info, on a mangé ça à 3, on pensait en manger que la moitié et laisser le reste pour la semaine, mais on a bien dû manger 1,1kg, soit les 3/4 du plat.
Je pense sérieusement en faire des conserves en quantités industrielles.

Partager

Re : Carbonade à la Chimay bleue

En réduisant la bière peut donner une amertume pas forcément souhaitable.
ça dépend tout à fait de la bière, j'ai eu des résultats qui ne sont absolument pas liés au houblonnag initial.

La carbonade se lie normalement au pain d'épice pour que le doux-sucré contrebalance l'amertume

il fait beau

Partager

3

Re : Carbonade à la Chimay bleue

En l'occurrence, avec de la Chimay bleue je n'ai pas senti d'amertume particulière. Nettement plus appréciable que mon expérience de cabillaud à la bush blonde, qui était vraiment très amer.
Donc là, du pain normal plutôt que du pain d'épice, ça passait très bien.

Partager

Re : Carbonade à la Chimay bleue

Hier midi je me suis fait une carbonnade à la Chimay Bleue.

Personnellement, comme viande, j'ai utilisé de la joue de bœuf. C'est ce qu'ils utilisent au Nüetnigenough à Bruxelles, et je n'ai jamais mangé une carbonnade aussi bonne, aussi fondante, que chez eux.

Comme toi, Zorglub, j'ai utilisé des oignons, de la cassonade et des feuilles de laurier, mais j'ai aussi mis du thym, du beurre, de la farine, du vinaigre, des clous de girofles, du sel, du poivre, et du pain d'épices moutardé.

Et c'était vraiment délicieux, la Chimay Bleue donne vraiment du corps à la carbonnade. Je l'ai dégustée avec une Moinette Blonde (histoire de contraster avec les arômes de la cardonnade) et je me suis tout simplement régalé. Ce n'était certes pas aussi bon qu'au Nüetnigenough, mais quand même. default/smile

La prochaine fois je pense que j'essaierai de mettre également des carottes et du lard.

Partager