Sujet : Evil Twin - Molotov Surprise (Batch #002: Passionfruit)

Molotov Surprise (Batch #002: Passionfruit) - Evil Twin

Imperial IPA

12%

http://forum.touteslesbieres.fr/img/m/7860/t/p1cjgj79o21dl9ei25ci1i38to63.jpg

Mousse : Blanche, peu abondante, non persistante.

Couleur : Ambrée, très trouble.

Nez : On sent les fruits (fruits exotiques, agrumes, fruits rouges, abricot, pêche), le malt avec le caramel, ainsi qu'un côté tout de même assez liquoreux. On sent aussi un léger côté édulcorant, comme de l'aspartame.

Bouche : La bière est vraiment très fruitée, avec des saveurs de fruits exotiques (fruits de la passion, mangue, papaye, ananas, litchi), d'agrumes (citron, citron vert, pamplemousse, orange), de fruits rouges (fraise, framboise, cerise), d'abricot et de pêche, puis l'on ressent un bon côté malté/caramélisé, et l'alcool lui aussi se fait quand même bien ressentir, la bière a un fort côté liquoreux, voir sirupeux. En fin de bouche se développe une amertume, tout de même bien présente, avec une légère touche résineuse, et le final est assez long et accès sur tous ces arômes fruités, le caramel et la liqueur. Et je dois dire que l'impression d'aspartame que j'ai eu au nez se confirme en bouche.. J'ai en effet l'impression qu'il y en a dans cette bière (je la repère assez facilement en général, je déteste ça).

En résumé : Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est mauvaise cette DIPA, mais je la trouve tout de même un peu déséquilibrée et écœurante. Les fruits rouges s'accordent mal avec les autres arômes, et le caramel du malt est un peu trop présent. Aussi, l'alcool se fait trop ressentir à mon sens. Et le côté "aspartame" que je décèle ne fait qu'amplifier les mauvais côtés de cette bière. Et au final ces quatre facteurs gâchent à mon sens ce qui aurait pu être une bien meilleure bière.

Je ne suis pas convaincu pour être honnête, cette bière n'est finalement pas si mal, je ne déteste pas, mais je la trouve vraiment trop écœurante à mon goût. Je suis habitué à mieux de la part du frère diabolique de Mikkeller. Je n'y reviendrai pas.

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager