Sujet : imperial stout - Russian stout

ardenno a écrit:

impérial stout = russian stout
pour la Kerzu, je suis visionnaire -)

et IRS ? (imperial russian stout, pas internal revenue service)


c'est vrai qu'au guide "BCJP styles" il n'y a qu'une catégorie 13F "Russian Imperial Stout"

il fait beau

Partager

2

Re : imperial stout - Russian stout

Romanov, sort de ce corps.

Partager

3

Re : imperial stout - Russian stout

Si je me souviens bien, l'IRS c'était le stout produit en Grande-Bretagne destiné à la famille impériale russe. Pour moi, les mots Imperial et Russian sont indissociables, et IRS = IS = RS, IRS étant l'appellation la plus adaptée.

Partager

4

Re : imperial stout - Russian stout

Il est certaines fois fait mention de Russian Imperial Stout aussi, RIS.

Mais comme Zorglub, pour moi un Imperial stout est de fait un Imperial Russian stout et réciproquement.

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

Tout pareil que Zorglub et Rahan ! (J'aime faire avancer le schmilblik default/smile)

Let it beer

Partager

6

Re : imperial stout - Russian stout

*** modéré : il est interdit de copier/coller des informations sans citer les sources

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

Extrait du "Beer Judge certification program" styles guideline (les américains utilisent RIR parce que IRS ça leur rappelle leurs impôts)

History: Brewed to high gravity and hopping level in England for export to the Baltic States and Russia. Said to be popular with the Russian Imperial Court. Today is even more popular with American craft brewers, who have extended the style with unique American characteristics.
Comments: Variations exist, with English and American interprétations (predictably, the American versions have more bitterness, roasted character, and finishing hops, while theEnglish varieties reflect a more complex specialty malt character and a more forward ester profile). The wide range of allowable
characteristics allow for maximum brewer creativity.
Ingredients: Well-modified pale malt, with generous quantities of roasted malts and/or grain. May have a complex grain bill using virtually any variety of malt. Any type of hops may be used. Alkaline water balances the abundance of acidic roasted grain in the grist. American or English ale yeast.
Vital Statistics:
OG: 1.075 – 1.115
IBUs: 50 – 90
FG:1.018 – 1.030
SRM:30 – 40
ABV: 8 – 12%
Commercial Examples: Three Floyd’s Dark Lord, Bell’s Expedition Stout, North Coast Old Rasputin Imperial Stout, Stone Imperial Stout, Samuel Smith Imperial Stout, Scotch Irish Tsarina Katarina Imperial Stout, Thirsty Dog Siberian Night, Deschutes The Abyss, Great Divide Yeti, Southampton Russian Imperial Stout, Rogue Imperial Stout, Bear Republic Big Bear Black Stout, Great Lakes Blackout Stout, Avery The Czar, Founders Imperial

bon, c'est une vision américaine, et la bière n'aime pas être enfermée dans les styles.
Personnellement j'avais en tête que "imperial" tapait plus fort sur le houblonnage (peut être conditionné par les "I" de IPA, IIPA ou IIIPA, utilisés comme index de houblonnage).
D'ailleurs c'est quoi une "Black IPA" ?

il fait beau

Partager

8 (modifié par Chromosome Yeast 21-02-2013 14:24:39)

Re : imperial stout - Russian stout

Par rapport à celles que j'ai goûté, je dirai une texture moins épaisse, plus d'houblon arômatique et des arômes de torréfaction plus légers... Mais la frontière est mince ! (si frontière il y a)

Let it beer

Partager

9

Re : imperial stout - Russian stout

*** modéré : il est interdit de copier/coller des informations sans citer les sources

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

ah c'est clair qu'il ne faut pas demander aux brasseurs de rester bien rangés sans rien qui dépasse des cases...

il fait beau

Partager

11

Re : imperial stout - Russian stout

guernoulle a écrit:

D'ailleurs c'est quoi une "Black IPA" ?

C'est une dénomination un peu à côté de la plaque, black india pale ale, sachant que le "pale" s'entend par rapport aux porters, style dominant en Angleterre vers le début 18e quand sont parues les premières IPAs.

Black bitter ou un truc dans le goût conviendrait sans doute mieux...

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

Les cases, c'est fait pour être explosé ! default/smile

Let it beer

Partager

13

Re : imperial stout - Russian stout

Vive la transgression.

Partager

14

Re : imperial stout - Russian stout

guernoulle a écrit:

D'ailleurs c'est quoi une "Black IPA" ?

Black IPA aussi simple que ça peut etre, c'est une ipa noire tout simplement, elle doit être foncée, après que ce soit par l'ajout de grain torréfié ou par sucre foncé ou meme sinamar, là dessus pas de règle, on doit juste sentir l'houblonnage comme sur une ipa.

Perso je n'aime pas trop les black ipa ou on sent le grillé et la torréfaction du grain et un corps lourd.

Pour moi ça doit être comme une ipa, être houblonné avoir un super gout et être facilement "drinkable"

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

Tu prends une de Molen Amarillo ou une struise ignis & flamma, ou beaucoup d'IPA américaines, tu as quand même un corps bien lourd et une bière pas facile à boire.
En stout tu prends un kernel, un Monk's stout ou une fièvre de cacao tu as la torréfaction qui est là pour titiller et pas pour saturer le palais : ces stouts là sont plus "drinkables" que des IPA "chargées".
Les Emelisse IRS c'est du lourd, personnellement je les classe plutôt en black IPA par assimilation massive stout/américanisme style IPA sur le corps de la bière.

Alors que la black In Japan black ipa, pour moi, est a la base un stout  à l'anglaise, donc plutôt un russian stout.

il fait beau

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

Et en plus ça dépend des jours et du sens du vent default/wink

Let it beer

Partager

17 (modifié par Bmxfou 22-02-2013 21:25:26)

Re : imperial stout - Russian stout

guernoulle a écrit:

Tu prends une de Molen Amarillo ou une struise ignis & flamma, ou beaucoup d'IPA américaines, tu as quand même un corps bien lourd et une bière pas facile à boire.
En stout tu prends un kernel, un Monk's stout ou une fièvre de cacao tu as la torréfaction qui est là pour titiller et pas pour saturer le palais : ces stouts là sont plus "drinkables" que des IPA "chargées".
Les Emelisse IRS c'est du lourd, personnellement je les classe plutôt en black IPA par assimilation massive stout/américanisme style IPA sur le corps de la bière.

Alors que la black In Japan black ipa, pour moi, est a la base un stout  à l'anglaise, donc plutôt un russian stout.

sauf que les bières que tu cites ne sont pas des ipa, mais plus des doubles ipa (7% et quasi un full body pour la struise, amarillo pareil elle fait 8%), et même sur une double je préfère genre une pliny, une greenflash ou une stone ruination qui sont plus "drinkable" et plus digeste.

Pour les ipa, en ligth body,stone ipa, punk ipa, goose island

Partager

18

Re : imperial stout - Russian stout

(9.2° pour l'Amarillo)

Partager

Re : imperial stout - Russian stout

C'est pas faux

il fait beau

Partager