26 (modifié par Zorglub 09-12-2013 23:10:46)

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

En gros, trois allumettes entassées à la verticale comme ça :
  _
_  _

Avec, pour les 2 du bas, les bouts carrés se faisant face. Le carré est observable à la verticale, entre les deux bouts, pour peu qu'elles soient suffisamment peu espacées.

Partager

27

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Non, non, vraiment, je ne te comprends pas. T'as bu quoi ce soir ?

On a beau dire, on a beau faire, y aura toujours de la pomme de terre.

28 (modifié par Zorglub 09-12-2013 23:13:43)

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Un Prototype. Du coup je fais des prototypes de raisonnement.

En fait il faut bien s'imaginer les allumettes à la verticale, et pas posées à plat sur une feuille.

Partager

29 (modifié par Zorglub 09-12-2013 23:19:16)

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Autre solution beaucoup moins tirée par les cheveux :
   _
  | |

Avec le sol faisant le bas du carré.
(mais techniquement, là ça ne peut pas faire un carré exact, sauf si on les tient avec les doigts.)

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Patate a écrit:

moi je peux faire le carré de 2 avec 3 allumettes, ça compte ?

J'avais pas vu cette réponse ci. Oui c'est ça (ce qui donne d'ailleurs la dernière réponse à la précédente)

il fait beau

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Zorglub a écrit:

Autre solution beaucoup moins tirée par les cheveux :
   _
  | |

Avec le sol faisant le bas du carré.
(mais techniquement, là ça ne peut pas faire un carré exact, sauf si on les tient avec les doigts.)

Recevable aussi

il fait beau

Partager

32

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

On peut aussi faire un carré avec une seule allumette.

Partager

33

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

OK tu fait un 4 avec tes allumettes, c'est le carré de deux

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

En fait donc, l'idée des énigmes me vient des bouquins de Bernard Werber, dont j'avais beaucoup apprécié les œuvres de jeunesse (les Thanatonautes, la trilogie des fourmis).
Son style (ou plutôt sa méthode narrative) me plaisait bien quand il était simple et direct. Une trame romanesque sans beaucoup d'importance jalonnée d'apartés tirés d'une "Encyclopédie du savoir relatif et absolu" qui invite à regarder les choses avec du recul.
Et puis ça devient de plus en plus emphatique, limite "donneur de leçons" dans une philosophie à deux balles. J'ai l'impression qu'il a dit tout ce qu'il avait à dire. Fini.
Dans "Les Fourmis" il y avait une quête exploratrice parsemée d'énigmes, et l'on retrouve encore de temps en temps des énigmes dans ses bouquins.

Les 4 carrés avec 6 allumettes je ne sais plus dans lequel c'était. En fait j'avais arrêté de chercher parce que j'avais trouvé une solution "je ne respecte pas les interdictions non énoncées" qui était :
- 3 allumettes pour dessiner un 4,
- 3 allumettes pour dessiner un triangle ,
Ce qui donne bien "4 triangles".
Bon la solution "officielle est arrivée dans le bouquin suivant (il en sort un tout les 20 octobre), et c'était la pyramide. Mais "ma" solution était tout aussi recevable.
Et dans son dernier bouquin du 20 octobre dernier, il y avait cette énigme du carré avec 3 allumettes. Evidemment j'ai repensé à mon 4 qui en plus d'être un carré algébrique est aussi un carré "littéraire" évoquant le nombre de cotés. Mais bon ça ne pouvait être ça puisque sinon la réponse était recevable pour l'énigme précédente. Et puis (j'aime bien cette formule littéraire qui consiste à commencer les phrases par "et") pour une fois la réponse était dans le même bouquin, sans avoir à attendre un an. Quelle déception ! Monsieur Werber, connecté sur ses sites internet, s'approprie les réflexions et divagations de "ses" internautes ? Sans moi, je veux de la fraîcheur pas du calcul.

Le dernier bouquin qui m'a fait jubiler ? "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson. Quand Forrest Gump rencontre Millenium et les frères Coen. Epopée transgressive et iconoclaste, particulièrement jouissive, je vous incite à découvrir ça en livre de poche.

Une magnifique figure de style : le premier chapitre et le dernier sont littérallement identiques. Mais le regard condescendant et apitoyé, plein de pré-jugés, que le lecteur a sur ce "pauvre petit vieux" au début du roman, n'est plus du tout celui que l'on a à la fin. Jubilatoire je vous dis.

il fait beau

Partager

35

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

brûle pas toutes tes allumettes à la fois, tu tiendras pas tout l'avent.

Partager

36

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Une allumette peut bruler deux fois.

Partager

37

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Je n'ai jamais lu Werber mais ces énigmes je les connais de mon passage par les études scientifiques au lycée. Ça faisait parti des classiques : parfois ça demande de la logique stricte comme avec les gardiens et parfois ça demande de l'astuce comme avec le carré de 2.
Par contre "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson j'ai trouvé ça vraiment mauvais du début à la fin. Insupportable et répétitif, style littéraire (ou traduction) ultra pauvre, mais comme je suis un couillon j'ai lu jusqu'au bout pour rien : ça ne s'arrange jamais. Je suis d'accord avec le parallèle avec Forest Gump parce que des histoires comme ça ce sont souvent les étasuniens qui en racontent avec le gars simple qui a tout connu mais de loin tout en gardant le bon sens commun et patati et patata. Bon ok. Bin dans le genre tu prends "La ballade de Gueule-Tranchée" de Glenn Taylor et c'est autre chose. (bon ce n'est que mon avis hein, je sais bien que le livre de Jonas Jonasson a fait un carton mais bon… en plus la couverture est immonde, ça aide pas - oui oui, ce livre m'a énervé).

On a beau dire, on a beau faire, y aura toujours de la pomme de terre.

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

j'ai trouvé une faiblesse répétitive à un moment (Mao) dans le style "si tout est possible, c'est l'auteur qui décide et je n'ai pas ma place dans cette histoire". Sinon ne l le prenant avec distance des trucs comme l'incendie de Vladivostok c'est assez "Crunch" (les pubs pour le chocolat, p)as les matchs de rugby) non ?

J'ai pris l'habitude de ne pas attendre grand chose, en qualité d'écriture, des traductions. C'est sans doute un tort, mais je n'attendrai rien de plus que les prouesses de plume de Hugo, Flaubert ou Zola.

(Quoique, "About Mice and Men" ça m'avais bien scotché)
Oui, Jonasson il faut le prendre comme une friandise, comme une tablette de Crunch...

il fait beau

Partager

39

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Dans le genre puissance littéraire et traversée du siècle tu as aussi "Cent ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez, là c'est de l'espagnol. Je ne sais pas si la traduction est bonne (Carmen et Claude Durand chez folio) mais en tout cas la version française c'est un grand moment et on retrouve le même principe d'une vie simple qui traverse l'Histoire.

On a beau dire, on a beau faire, y aura toujours de la pomme de terre.

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

http://forum.touteslesbieres.fr/img/m/516/t/p18bf0v9tqbkb58f3a8rbn14jf3.jpg
La schwartz de Jacek Matten

L'énigme du jour : comment avoir la force de pardonner après 27 ans là-dedans ?
Si quelqu'un a la réponse il est plus pur que moi.

il fait beau

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

http://forum.touteslesbieres.fr/img/m/516/t/p18bhjkkq7mck1t75aeleqd1ns03.jpg

Oerbier réserva.

Énigme du jour : trouver un truc original à cuisiner pour noël, sachant que je bosse le 24...

il fait beau

Partager

42

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Du pingouin farci?

Partager

43

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Une dinde au maroilles.

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Pigeon aux marrons.

Pas de style, pas de famille : des méthodes.

Partager

45

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Une omelette réussie, baveuse comme il faut, pas brûlée dans le fond (aux truffes ?).

On a beau dire, on a beau faire, y aura toujours de la pomme de terre.

46

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Un plat de barbaque mijoté ou mariné à la bière, qui peut être préparé bien en avance...

Partager

47

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

pour combien ?

Partager

48

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

D'accords avec Patate, rien de mieux et de plus simple qu'une bonne omelette bien baveuse!

Partager

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Pas pour Noël, des miracles aux œufs j'en fais tous les dimanches. Je suis un ayatollah de la juste cuisson.
Ma femme supporte mon sale caractère rien que pour ces moments de bonheur.

Ceci dit une toute petite omelette aux cèpes, le dimanche matin...

il fait beau

Partager

50 (modifié par Peste Sournoise 12-12-2013 23:17:34)

Re : Vive l'avent, vive l'avent, vive l'avent du vert !

Sais-tu que tu utilises souvent l'expression "je suis un ayatollah de..." ?

Pas de style, pas de famille : des méthodes.

Partager