Sujet : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

True and False - Brussels Beer Project / De Molen

Imperial Stout blond

8.3%

Houblons utilisés : Herkules, Fuggles.

http://forum.touteslesbieres.fr/img/m/7860/t/p1c9cfhjim1i6jv5p1dgn1vtj6vr3.jpg

Mousse : Blanche, assez abondante, persistante.

Couleur : Blonde.

Nez : Des senteurs de malts torréfiés, café, cacao, fruits secs, bref un parfum typique d'Imperial Stout.

Bouche : On ressent des saveurs de café, de cacao, de fruits secs (noisettes, amandes), la bière a un côté assez liquoreux (kahlùa), et en fin de bouche se développe une légère amertume, empreinte de saveurs de cacao et de café, majoritairement de café, pour un final bien long en bouche et savoureux.

En résumé : Voilà une bière pour le moins des plus originales ! La première fois que je vois un Imperial Stout blond ! Et le résultat est plutôt réussi. Maintenant il ne s'agit pas d'une Imperial Stout des plus exceptionnelles, sa vraie originalité vient uniquement du fait qu'elle soit blonde, mais elle est quand même très bien faite.

Très bonne bière, elle ne serait probablement pas aussi exceptionnelle si elle était noire, mais elle reste quand même très bien faite. Et c'est quand même très amusant de déguster un Imperial Stout blond.

J'aime bien, c'est vraiment très bon, à essayer impérativement !

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager

2

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Du coup, y a-t-il des "techniciens" pour nous expliquer comment on peut faire un stout blond?
Parce que les malts qu'Olivier ressent torréfiés ne doivent pas l'être, si?

Partager

3

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Comme startrack, je suis surpris par cette appelation.
Il me semble qu'un stout, ou impérial stout, est par définition une bière brune, voire noire.
il y a t-il d'autres exemple de stout "blond" ou s'agit t-il d'une liberté des brasseurs dans la définition du style ??
ça va être compliqué de s'y retrouver !!

Z’avez beau dire, y a pas seulement que d’ la pomme ... y a aut’ chose ... ça serait pas des fois de la betterave ?? Hein ?

Partager

4

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Le but c'est de mettre à mal notre perception du goût, en opposant la couleur de la bière et les saveurs ressenties.

Voici ce que l'on peut lire sur le site de la brasserie:

La “True & False” va vous faire perdre la tête. default/smile À absolument tester en blind taste!! Elle va vous faire revoir votre perception du goût ! Est-elle noire ? Est-elle blonde ? Les 2 à la fois ? Ni l’un ni l’autre ?

Dans tous les cas, on a envoyé du lourd avec De Molen, les maîtres des Imperial Stouts !!

Au nez ? Un arôme de chocolat et café, un parfum légèrement fumé. Etes-vous bien sûrs que c'est une blonde que vous vous servez ? En bouche, c'est pourtant bien un Stout... ! On vous le garantit, elle est à en perdre la raison default/wink

À part le côté surprenant (ou amusant), je trouve que ça fait un peu "gadget" (voire marketing ?).

Sinon, apparement ils auraient (entre autre ?) fait une "infusion de café lors du brassage" pour que ça ressemble à un imperial stout en bouche. À confirmer.

"Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ?"
Pablo Picasso

5

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Après, je ne critique pas le côté intéressant et visiblement réussi,  en terme de goût , mais il s'agit d'une blonde et y rajouter une infusion de café n'en fait pas un stout !!
un stout est un stout !!
autant je trouve intéressant de révisiter les styles en rajoutant des extraits de ceci ou des infusions de cela, mais je considère  que l'appelation est trompeuse.
ce n'est certainement pas très grave, mais je trouve ça dommage ... Comme tu dis, ça fait un peu marketing !!
l'essentiel est que ce soit bon et Olivier m'a rassuré sur ce point.

Z’avez beau dire, y a pas seulement que d’ la pomme ... y a aut’ chose ... ça serait pas des fois de la betterave ?? Hein ?

Partager

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Personnellement, ça ne me dérange pas. C'est comme les black IPA, je trouve cela poétique au final !
Et puis à mon sens, on est sur un style différent avec ces white stout, blond porter et consort.
On est pas sur une exacte reproduction des saveurs dégagées par les stouts et porters dont ils s'inspirent.

Let it beer

Partager

7

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Pour "l'infusion de café" j'ai trouvé l'info en farfouillant sur le net, mais sans aucune confirmation. Sur d'autres sites, certains commentaires évoquent l'utilisation de malt fumé ? Après il se peut aussi qu'il y ait du chocolat ou du cacao ?

Personnellement cela ne me dérange pas, mais ne me fait pas spécialement envie non plus.

"Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ?"
Pablo Picasso

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Je ne connais pas la recette de la True and False, mais certaines brasseries ajoutent des agents de saveurs, artificiels ou non...

Let it beer

Partager

9

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

j'ai vu aussi qu'elle avait un côté fumé.
la black IPA est aussi un non sens .... mais ça peut être bon, ce qui reste le principal.
ce qui me dérange le plus, mais ça ne m'empêchera pas d'y goûter à l'occasion, c'est qu'on l'appelle stout alors qu'elle ne répond aucunement à la définition du style ... il aurait fallu simplement un autre appellation.

Z’avez beau dire, y a pas seulement que d’ la pomme ... y a aut’ chose ... ça serait pas des fois de la betterave ?? Hein ?

Partager

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Ils essaient de s'approcher du goût des stouts , donc, à mon avis, ils répondent à la définition du style au moins en ce sens ...

Let it beer

Partager

11 (modifié par Peste Sournoise 26-03-2018 09:59:26)

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

On est en plein hors-sujet mais bon...on discute et c'est bien !
Les goûts et les couleurs ?
Débats incessants côté bière...débats entre experts, amateurs, candides, pseudo-biérologues et idéologues fondamentalistes.
Je pense (pour ma part) qu'on est arrivé au bout des styles (et en plus je n'ai jamais trop aimé ça car ça renforce le côté spécialiste snobinard qui valorise sa science en affublant la bière de superlatifs).
La créativité des brasseurs professionnels et amateurs, l'hyper précision des classifications internationales utilisées pour les concours de dégustations et les stratégies commerciales foutent un joyeux bordel dans la biérophilie ! Du passé faisons table rase mais en conservant le folklore et les légendes teintées d'histoire hein !
A ce jour, on décline sans aucune logique sensorielle les appellations, les ingrédients et  les dénominations : india pils, double hoppy saison, impérial ipa, white stout, black ipa (avec un contre-sens de la mort sur les couleurs), ...et j'en oublie !

Pas de style, pas de famille : des méthodes.

Partager

12

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

C'est impossible d'avoir un côté café/chocolat par les malts et obtenir une couleur blonde. Malt fumé, non c'est trop spécifique au niveau des caractéristiques et n'apporte pas de saveur café/chocolat.

Le seul malt qui pourrait donner une note de chocolat c'est le chateau abbaye mais il colore pas mal quand même et on vire vite sur l'ambrée.

Pour l'infusion de café, je sais pas. Le seul moyen de récupérer un peu de goût sans colorer serait de tremper le café en grain dans de l'eau froide, et encore c'est pas sûr. Arômes naturels de café et de cacao ?

13

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Startrak et Silence ont raison, il ne peut s'agir en aucun cas de malts torréfiés, la bière serait évidemment noire. On le sent au goût et au nez, on a clairement l'impression de malts torréfiés, ça il n'y a rien à dire, mais il est évidemment impossible que les malts soient torréfiés pour cette bière.

Fabien cette bière est appelée un stout parce-que.. c'en est un. Peu importe la couleur, goûte la et tu verras de par toi-même qu'il s'agit d'un vrai stout. Je connais d'autres personnes qui l'ont goûtée et tous sont de mon avis, au nez comme en bouche l'illusion est totale, nous avons clairement affaire à un stout, peu importe la façon dont ce dernier est fabriqué.

Pablo je suis un peu étonné de ton commentaire pour être honnête ; oui l'on pourrait qualifier cette bière de bière gadget, mais cela ne pourrait-il pas être le cas de toutes les bières de Beer Geek ? La frontière entre bière gadget et bière ultra originale et hors du commun est très mince. Quoi qu'il en soit je suis étonné que cela ne te fasse pas envie, tu en as le droit bien sûr, mais moi quand j'ai entendu parlé d'un stout blond cela a mis ma curiosité en éveil, et j'avais très envie de tester cela, et je ne le regrette pas, elle est quand même vraiment très bonne.

Pour ce qui est d'un coup marketing, je ne pense pas, l'intérêt d'un coup marketing est de séduire la masse, hors la masse n'est pas du tout attiré par ce genre de bières, ne sait même pas ce qu'est un stout, et la plupart des gens ne savent même pas ce qu'est réellement une bonne bière et passent leur temps à boire de la Heineken ou Desperados.. De plus la bière n'est déjà plus fabriqué, le but de BBP et De Molen n'était donc vraiment pas de s'enrichir avec se produit, mais juste de créer quelque chose de vraiment original. Cela me paraît évident.

Ensuite, pour ce qui est de la fabrication de la bière, je n'ai personnellement aucune idée de comment ils ont fait. Tout ce que je sais c'est que le résultat est une réussite.

J'ai rencontré il y a peu trois brasseurs, un brasseur d'une brasserie parisienne très jeune, Mappiness, un brasseur de Zoobrew (Castelnau) et un brasseur de Sulauze ; je leur ai posé la question, savoir s'ils avaient une idée de comment faire une telle bière, et aucun n'a la réponse. Le brasseur de Zoobrew m'a dit qu'il connait d'autres brasseries qui ont eux aussi tenter de faire un stout blond, effet de mode ?

En tout cas, quoi qu'il en soit, je suis sur le point d'aller à Bruxelles, je passerai évidemment chez Brussels Beer Project, et j'en profiterai évidement pour leur demander comment ils ont fait, et je ne manquerai pas de poster leur réponse sur le forum.

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Je ne sais pas si on peut parler d'effet de mode, mais on en rencontre de plus en plus souvent. (Mark and spencer en a sortie une, un signe ?)
Pour les recettes, il y a forcément ajout d'ingrédients (café dans la flat white de ABC, par ex) ou saveurs (la casper de JP) ou des deux.

Let it beer

Partager

15

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Olivier P a écrit:

Pour ce qui est d'un coup marketing, je ne pense pas, l'intérêt d'un coup marketing est de séduire la masse, hors la masse n'est pas du tout attiré par ce genre de bières, ne sait même pas ce qu'est un stout, et la plupart des gens ne savent même pas ce qu'est réellement une bonne bière et passent leur temps à boire de la Heineken ou Desperados.. De plus la bière n'est déjà plus fabriqué, le but de BBP et De Molen n'était donc vraiment pas de s'enrichir avec se produit, mais juste de créer quelque chose de vraiment original. Cela me paraît évident.

Un coup marketing peut aussi être à destination d'un type bien précis de consommateur (ici le Beer Geek ?). En faisant une bière très "original", le but d'une brasserie ne sera pas forcement de gagner plus d'argent directement avec ce produit, mais plutôt d'attirer l'attention de nouveaux consommateurs sur leur gamme. À noter que je me pose juste la question, je ne dis pas que c'est forcement le cas ici.

"Si l’on sait exactement ce qu’on va faire, à quoi bon le faire ?"
Pablo Picasso

16

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Oui, peut-être, mais je ne suis tout de même pas convaincu. Car, honnêtement, tous les Beer Geeks, à mon humble avis, connaissent maintenant BBP et De Molen. Quelqu'un qui ne connaît pas ces deux brasseries, à l'heure actuelle, ne peut définitivement pas être considéré comme un Beer Geek.

Et, en plus de ça, je connais un peu les gens de la brasserie BBP, et ils ne sont vraiment pas le style à faire des "coups marketing". A mon sens.

Non, je pense, honnêtement, que le but de cette collab' était uniquement de créer quelque chose de nouveau, d'intéressant, et d'original.

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager

17

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Toute l'histoire de Brussels Beer Project est basée sur une très grande efficacité marketing s'appuyant sur des coups de communication à répétition qui permettent de faire parler d'eux, ce qui fait de la publicité gratuite. Ça n'empêche en rien de faire (ou faire faire) des bières intéressantes et au pire ça fait parler de soit. En plus la communauté beergeek est accroc aux nouveautés, il est donc bon de leur donner ce qu'ils attendent. BrewDog fait ça très bien aussi.

On a beau dire, on a beau faire, y aura toujours de la pomme de terre.

18 (modifié par Olivier P 31-03-2018 21:50:32)

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Peut-être Patate, mais ce que tu dis de BBP ne peut-il être appliqué pour, au final, toutes les autres brasseries "craft" ? Toutes les brasseries n'ont elles pas pour but de se faire connaître en créant des bières (intéressantes ou non) originales, qui sortent du lot ? Cela me paraît évident, personnellement, et peut se comprendre tout à fait.

Pour ce qui est de Brewdog c'est différent, car on trouve leurs bières partout maintenant, et ils n'ont pas hésité à changer la recette de leurs bières, la Punk par exemple, pour être plus accessible, ce, au détriment de la qualité. BBP n'en est pas arrivé à ce niveau pour l'instant.

Cela ne veut pas dire que ça n'arrivera pas un jour, c'est certain, mais pour l'instant leurs bières restent tout de même de grande qualité et on ne peut en aucun cas, à l'heure actuelle, les accuser d'avoir "vendu leur âme au diable". Ce qui n'est pas le cas de Brewdog.

J'aimerais en tout cas, que d'autres personnes de ce forum goûtent la True and False, j'aimerais vraiment avoir votre opinion sur ce produit, savoir ce que vous en pensez.

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Ha ben je l'ai goûté. On retrouve bien en effet des saveurs typiquement stout (café, cacao, torréfaction, noisette...), je les trouve un peu décalés, comme posées les unes après les autres sans que cela se fonde parfaitement. Pour les spécificités, par rapport aux autres recettes de ce types que j'ai pu tester, ce blond stout propose des notes fumées (l'un des artifices utilisés serait-il du malt fumé ?). Je lui ai trouvé un côté un peu médicinal également, ce qui n'est pas rébarbatif pour moi. Je n'exclue pas que le facteur visuel joue un rôle dans mon ressenti.
Bref, c'est intéressant, mais la reproduction du goût d'un stout ne me paraît pas parfaitement réussi. Ce qui n'est pas pour me déplaire, puisque si le seul objectif de ce type de bière est dans une copie exacte, au-delà de la performance technique, l'intérêt en est à mon sens limité.

Pour ce qui est du marketing, je suis d'accord avec Patate. BBP c'est très marketé. Si on ne trouve pas leur bière "partout" elle sont néanmoins très accessibles et régulièrement placé stratégiquement pour touché un public plus large (bar de théâtre, de salles de concerts...) et surtout, on en trouvait dans toutes les caves parisiennes quelques mois après leur lancement. C'est pas à la portée de toutes les nouvelles brasseries. Il y a de l'argent et une volonté de grandir, comme chez Brewdog. Un bar ouvert à Tokyo, un autre à Paris (Je vous dis pas le monde à l'inauguration, alors que souvent un bar à bière attire dans un premier temps les beergeeks du coin, même s'il y en a de plus en plus). 
Les recettes participatives est aussi un concept en commun.
Et BBP a aussi fait évoluer la recette de son IPA, même si c'était pour coller plus au style (c'était très levuré belge au début).  Le parallèle avec les écossais me paraît assez justifié.
Mais ce n'est pas une critique. Même si cela m'agace parfois, ce type de politique a permis à la craft beer de se développer et donc aux amateurs d'avoir accès à plus de choix.

Let it beer

Partager

20

Re : Brussels Beer Project / De Molen - True and False

Lors de mon passage à Bruxelles je suis donc allé faire un tour chez BBP et je leur ai posé la question, comment ont-ils fait pour faire un stout blond ? Et ils n'ont pas voulu me répondre dans les moindres détails, bien sûr, mais ils m'ont néanmoins révélé qu'ils utilisaient du malt fumé, au lieu de malt torréfié. Comme le suggérait Yeast. Et pour le reste il me semble évident qu'ils aient infusé du café ou du chocolat, ou, comme l'a dit Silence, utilisé des arômes naturels de café et de chocolat.

En tout cas j'en ai profité pour regoûter la True and False, à la pression, et cette fois le résultat ne m'a pas paru aussi convaincant que la première fois.. Il faut dire, pour être honnête, que lorsque j'ai fait cette première dégustation je n'étais pas dans les meilleures conditions.. Lorsque j'étais à BBP je l'étais et si la bière se rapproche bien d'une stout, j'y ai quand même bien vu des différences.

Le côté fumé ne m'a pas choqué outre mesure, après tout nombres stouts/porters ont un côté fumé, mais par contre j'avais bien l'impression de déguster une blonde avec des infusions de café/chocolat, et l'amertume en fin de bouche me faisait plus penser à l'amertume d'une IPA, j'y ai d'ailleurs senti des arômes fruités, de fruits tropicaux, non présent dans les stout d'ordinaire. L'illusion n'est donc pas totale.. Même si c'est quand même bien fait.

Pour ce qui est du côté marketing de BBP, j'avoue maintenant être de plus en plus convaincu par les dires de Patate et pablo.. Surtout depuis que j'ai vu la Grosse Bertha et la Jungle Joy au Géant Casino de Béziers hier matin !! Assez choquant quelque part.

De plus les bières expérimentales qu'ils avaient à proposer lors de mon dernier passage n'étaient pas particulièrement intéressantes.. Peut-être est-ce trop tôt pour en conclure quoi que ce soit, mais franchement tout cela n'est pas particulièrement réjouissant.

-On est encore capable de tenir le litre sans s'prendre pour Dieu le père!
-Mais c'est bien ce que je vous reproche! Vous avez le vin p'tit et la cuite mesquine,dans le fond vous méritez pas de boire.

Partager