Sujet : 0,5g

j'ai aussi entenu ce matiin à la radio les déclarations du commandant de gendarmerie suite à l'acident du minibus d'Emmaus (7 morts dans la collision frontale sur l'A9, le chauffeur avait 1.05g d'alcoolémie, et accesorement n'avait à 69 ans jamais passé son permis). Il est clair que ça relance le bon vieux slogan "boire ou conduire il faut choisir". Et c'est l'occasion de rappeler qu'au delà d'un verre on est susceptible de dépasser la limite.

d'ailleurs je me rend compte qu'avant je prenais souvent deux verres, en tablant sur le temps passé à table pour rester ou revenir sous 0,5g. Maintenant de plus en plus j'en reste à un verre. La limite à 0,5g est assez "traitre" par rapport à ça.

il fait beau

Partager

2

Re : 0,5g

Je trouve ça assez affolant qu'ils aient laissé un gars sans permis et chargé en alcool conduire ce minibus.

Partager

Re : 0,5g

Il a 69 ans et il est chrétien : enfin un peu d'information qui détonne avec l'ambiance actuelle !
Il n'y a pas que les "jeunes issus de l'immigration" qui font des conneries !
Ouffff...nous sommes sauvés !

Pas de style, pas de famille : des méthodes.

Partager

4 (modifié par charlot83 26-03-2008 16:22:23)

Re : 0,5g

guernoulle a écrit:

jEt c'est l'occasion de rappeler qu'au delà d'un verre on est susceptible de dépasser la limite.

C'est un fait divers dramatique, une vraie tragédie.  Mais je commence à trouver saoulant le fait de tout interdire et de se servir de tels faits divers pour augmenter la répression*. A propos de répression, il y a avait l'autre jour à Fréjus un embouteillage dû à des policiers. Ils étaient équipés de lunettes radar et arrêtaient quasiment tout le monde sur une route "urbaine" récemment limitée à 30 km/h...(sécurité ou tiroir caisse???)
Je risque de choquer, mais les gens raisonnables savent quand ils ont bu un petit coup de trop, dans les limites du raisonnable évdt (au delà des 0.5g pour certaines personnes**), et ils font donc attention et ne constituent pas pour autant un danger pour les autres . Je n'aime pas trop cette évolution de notre société. Avec le principe de précaution on préfère interdire tout au cas où... La vie peut devenir ennuyeuse, sans compter les pertes pour l'économie (restauration), et cet état d'esprit peut amener à terme à de grâves dérives.

Je me suis un peu lâché mais j'espère que vous ne m'en voudrez pas. Ici on est à l'estaminet et, comme dans un estaminet, on dit ce que l'on veut tant que l'on n'est pas insultant envers quiconque.

*je n'ai jamais été contrôlé positif
**c'étair 0.8g il n'y a pas si longtemps

EDIT: désolé :-(  je viens ce me rendre compte que nous n'étions pas à l'estaminet :sad:

"Si Joseph d'Arimathie a pas été trop [s]con[/s], le Graal c'est un bocal à anchois!"

Partager

Re : 0,5g

achtungbaby a écrit:

Je trouve ça assez affolant qu'ils aient laissé un gars sans permis et chargé en alcool conduire ce minibus.

Sans permis je ne sais pas si ses responsables le savaient.
"chargé", le problème c'est que beaucoup s'en tiennent à l'ébriété apprente : "il a l'air normal il peut conduire" (en l'occurence l vigilance était peut être aussi émoussée par le fait qu'ils revenaient de la feria d'Arles, le conducteur n'était peut être pas le seul à "na pas avoir sucé que de la glace").

Prenez pars exemple un gars de 70 kg, qui a mangé à midi, et qui en fin d'après midi s'enfile trois bières à 5,9°.  Combien en alcoolémie ?

1.13 ! Et pourtant il peut ne pas avoir "l'air ivre"

S'il n'en prend que deux ? 0.77 ! c'est encore trop !

Seulement la première ? 0.4 ! C'est déjà limite.

Plus éventuellement les variations physiogiques individuelles, l'état de fatigue, la prise de médicaments, etc ...

boire puis conduire soyons sérieux il faut vraiment prendre de la marge !

il fait beau

Partager

6

Re : 0,5g

Aucune importance, du moment que ça reste dans le sujet. D'ailleurs je suis assez d'accord avec toi sur bon nombre de choses, comme ce principe de précaution à la con.

Partager

Re : 0,5g

charlot83 a écrit:

les gens raisonnables savent quand ils ont bu un petit coup de trop, dans les limites du raisonnable évdt (au delà des 0.5g pour certaines personnes**), et ils font donc attention et ne constituent pas pour autant un danger pour les autres

Prise de position courageuse, je suis d'accord sur le contexte (la répression tue l'intelligence, les limites de vitesse ont été à l'origine fixées, par exemple des 50 km/H en 2x2 voies séparées, à un niveau plus destiné à faire impression qu'à être réellement appliquées. et puis d'un seul coup : zéro tolérance, ça devient une pompe à fric)

Mais je ne peut être d'accord sur le droit que s'arrogent systématiquement les français de déterminer eux mêmes à quel niveau ils ont le droit de ne pas respecter la loi.

en matière d'alcoolémie, on dérive très vite sur le "j'ai l'habitude, je sais jusqu'où je peux aller". Mais non ! J'ai (sobrement) intitulé la discussion 0.5g parce qu'est une limite objective. Si on la dépasse on perd du discernement, non seulement pour conduire mais aussi pour évaluer sa capacité à conduire. On n'est donc certainement pas bien placé pour décider.

Et si on choisit de conduire, que l'on a la chance de ne pas provoquer d'accident (ou d'en subir un que l'on aurait pu éviter en étant plus vigilant et réactif) et que l'on tombe "sur la patrouille" on lui dit quoi au Monsieur qui fait son boulot ?

"Ah non Msieur l'agent, moi j'ai pas de problème jusque 0.92 ?"

On a la chance d'être dans un Pays qui nous autorise UN verre pour le "Sam" (je préfère "Bob" mais bon...), est il raisonnable de penser qu'on peut se permettre de dépasser cette dose ?

Je rappelle que le pic d'alcoolémie survient avec retard. Si on ressent les effets de 'alcool et que l'on décide de s'arrêter à ce moment là ça va encore monter.

Non décidément non. Qu'on nous laisse nos libertés mais soyons raisonnables.

il fait beau

Partager

Re : 0,5g

Globalmeent avec vous.
Je trouve pour le coup les gens deans le minibus franchement pas responsable...
Je regrette vraiement pour les 2 étudiants qui n'avaient rien demandé.

Le bon n'est pas a confondre avec le j'aime.

9 (modifié par Mr_Orval 09-04-2010 03:48:58)

Re : 0,5g

*mode déterrage de topic*

En sens inverse sur l'autoroute? 1g? donc une pinte de Kwak pour ma pomme? 69 ans et sans permis (sans permis, certes, mais avec un sacré kilométrage au compteur). Il y a d'autres raisons derrière.  default/Joker_PDT_50

Partager