51

Re : étude universitaire

Je vois que mon étude universitaire déchaîne les passions. Merci à ceux qui ont répondu à ma question.
Concernant les bières brassées en abbaye nous nous sommes penchés sur l'abbaye de Val-Dieu qui doit être la seule en Wallonie voir en Belgique à brasser sa bière au sein de l'abbaye.
Concernant maintenant l'appellation trappiste à Val-Dieu, j'ai eu l'occasion de poser cette question au maître-brasseur lors d'un entretien et ils sont bien cisterciens mais malheureusement ils ne font pas partie de l'ordre de la Trappe.
Beaucoup ont l'air étonné que ce ne soient plus les moines qui gèrent la brasserie. Dans mon étude, nous nous sommes penchés sur Chimay, Orval et Val-Dieu et nous avons découvert qu'il y a différents arrangements avec les moines. Peu de moines brassent encore et ils ont des arrangements comme des royalties, participation aux conseils d'administration ou autre pour que les moines gardent un oeil sur la production.
Si vous avez encore d'autres questions n'hésitez pas

Partager

52

Re : étude universitaire

Tu fais erreur. L'abbaye est une ancienne abbaye cistercienne, certes, mais il n'y a plus de moines, ce sont des laïcs qui vivent sous l'égide de l'église et de l'ordre cistercien.

Partager

53

Re : étude universitaire

merci pour tes infos...si tu pouvais développer l'ordre de la Trappe ? je croyais à tord qu'il suffisait d'etre cistercien pour avoir droit au label trappiste
en gros tu nous dis que si une abbaye est de confession cistercienne et appartient (ou cotise ?) à l'ordre de la Trappe et qu'elle possède en son sein une unité de fabrication de bière peut importe qui brasse la bière, la production qui en sortira sera labelisée trappiste

Partager

54 (modifié par guernoulle 20-03-2013 17:41:46)

Re : étude universitaire

(c)La  Libre Belgique

A côté de ces vingt-deux bières d’abbaye "labellisées" figurent également les trappistes : "Ces bières doivent être fabriquées par des moines ou sous leur contrôle et l’essentiel des bénéfices doit être consacré à des œuvres sociales", précise Michaël Pelsser.

C’est en 1997 que l’exploitation de la brasserie a été relancée par Alain Pinckaers et Benoît Humblet au sein de l’abbaye de Val-Dieu. Ils ont racheté le nom à Corman Collins qui faisait brasser en Flandre la Triple de Val-Dieu.
...
Les deux fondateurs de la brasserie ont signé un bail emphytéotique d’une durée de 99 ans avec la communauté cistercienne qui est toujours propriétaire des lieux. Malgré cela, tous les frais de restauration et d’entretien sont à charge de la brasserie. Détenteur d’une licence en sciences commerciales, Michaël Pelsser est entré chez Val-Dieu en 2005. A seulement 28 ans, il a racheté les parts d’un des cofondateurs il y a deux ans et demi. Il dispose maintenant de la brasserie à parts égales avec son oncle.

L'article entier :
http://www.lalibre.be/economie/actualit … e-ans.html

Depuis mars 2001 les trois derniers moines ont quitté l'Abbaye du Val-Dieu pour rejoindre d'autres Abbayes Cisterciennes.

http://www.abbaye-du-val-dieu.be/index. … economique

Cath pourrait avoir raison sur la "Stricte Observance" (seuls sont trappistes les cisterciens de la Stricte Observance et il est possible que ce ne soit pas le cas) mais il faut des moines qui fabriquent ou contrôlent,  et un réinvestissement dans l'œuvre.

Il ne suffit pas d'être cistercien (et même trappiste) pour pouvoir donner le label à une brasserie qui ne remplit pas toutes les conditions.

Ici il y a un accord avec le proprio épicétou, qu'il soit strict ou pas strict, ça ne change rien pour le label

il fait beau

Partager

Re : étude universitaire

Cath a écrit:

Concernant maintenant l'appellation trappiste à Val-Dieu, j'ai eu l'occasion de poser cette question au maître-brasseur lors d'un entretien et ils sont bien cisterciens mais malheureusement ils ne font pas partie de l'ordre de la Trappe.

"ils" c'est les brasseurs (je ne pense vraiment pas) ou les propriétaires ?
Le monde de la brasserie fourmille d'ambigüités savamment distillées, répandues et entretenues.
Mais sur ce coup-là les brasseurs sont cleans : le site de la brasserie mentionne le brassage par des laïcs.

Bon c'est vrai qu'ici on est chez les geeks. Je suis sûr que sur un sondage grand public, beaucoup doivent ranger Leffe, Grimbergen et consorts parmi les trappistes.

il fait beau

Partager